Logo Eiffelgres QrCode
HOME > Enterprise> Certifications LEED
RECHERCHE DE PRODUITS

RECHERCHE DE PRODUITS

N

Naturel

L

Poli

ST

Structuré

x

LEED - Leadership in Energy and Environmental Design

Nul n’ignore désormais que le secteur du bâtiment a une incidence énorme sur la consommation des ressources.
Au niveau national italien, selon les données divulguées par les principaux instituts de recherche, il utilise environ 40% de l’énergie et 40% des ressources naturelles (matières premières et matériaux) et produit 25% de déchets, sans compter la dispersion thermique des édifices due à leur mauvaise isolation.
L’Union européenne a fixé des objectifs, acceptés par l’Italie, pour freiner la pollution et réduire systématiquement la consommation d’énergie. Pour pouvoir respecter les paramètres prescrits par la réglementation, il faut revoir la façon de concevoir le projet architectural et l’urbanisation du territoire en adoptant les schémas d’organisation et de gestion basés sur des considérations et des pratiques durables.
Le Green Building Council, un organisme qui promeut les pratiques d’excellence de la durabilité dans le bâtiment et diffuse la connaissance du respect de l’environnement, fournit en même temps aux Etats-Unis un outil pour mesurer l’impact sur l’environnement des édifices.
Depuis 1999, l’année où il a été publié pour la première fois, le LEED Green Building rating System for New Construction est une aide importante pour les professionnels du bâtiment et, en général, pour toutes les parties intéressées, en leur permettant de décider à quel point augmenter les bénéfices qui dérivent des opérations durables.
L’Italie se prépare à appliquer le système de certification Leed avec l’aide du Green Building Council Italia, une organisation sans but lucratif promue par la Società Consortile Distretto Tecnologico Trentino, à laquelle plusieurs architectes, sociétés et organismes publics ou privés ont déjà adhéré.

Comment fonctionne le système LEED ?

Le LEED® (Leadership in Energy and Environmental Design) Green Building Rating System™ est un programme de certification volontaire qui vise à renforcer et à promouvoir les hautes performances des édifices durables.
En procédant à l’évaluation de l’édifice, sur la base de cinq catégories qui concernent et impliquent la santé de l’homme et la qualité environnementale, le concepteur sait tout de suite les conséquences que son choix peut avoir au niveau de l’impact sur l’environnement. Les catégories, divisées à leur tour en sous-catégories évaluées à partir de critères scientifiques, sont :

  1. Aménagement écologique des sites
  2. Gestion efficace de l’eau
  3. Énergie et atmosphère
  4. Matériaux et ressources
  5. Qualité des environnements intérieurs

Une sixième catégorie – innovation et processus de design – regroupe les critères qui ne sont pas compris dans les autres catégories, telles que l’acoustique, la participation de la part de la collectivité et d’autres qui varient en fonction du type d’intervention.

LA CERTIFICATION LEED POUR EIFFELGRES

Le grès cérame d’Eiffelgres, en tant que matériau de construction, fait partie de la quatrième catégorie et a obtenu un reconnaissance relative au pourcentage de matériel recyclé utilisé durant la phase de production, soit 40% en poids.
Si ce matériau est utilisé comme revêtement de sol ou mural dans un édifice évalué par l’U.S Green Building Council, un nombre de points correspondant à une réutilisation des ressources, dans la catégorie matériaux, lui sera attribué, en augmentant ainsi le nombre de points pour l’évaluation globale de l’édifice.

Synthèse du tableau d’évaluation LEEDS

CATÉGORIES ET SOUS-CATÉGORIES POINTS
Aménagement écologique des sites 8-14
principal critère : contrôle de l’érosion du sol et de la sédimentation  
choix du site 1
développement urbain 1
amélioration de la qualité du sol 1
transport alternatif 1-4
réduction du bruit 1-2
gestion des eaux pluviales 1-2
conception des espaces ouverts dans le but de réduire les îlots de chaleur 1-2
réduction de la pollution 1 1
Gestion efficace de l’eau 3-5
gestion efficace de l’eau dans les espaces ouverts 1-2
technologies innovatrices en matière d’eaux usées 1
réduction de la consommation d’eau 1-2
Énergie et atmosphère 7-17
premier critère : conception des systèmes énergétiques de contrôle de l’édifice  
deuxième critère : standards énergétiques requis  
troisième critère : réduction de CFC dans les systèmes d’aération et de climatisation  
optimisation de la performance énergétique 2-10
systèmes d’énergie renouvelables 1-3
contrôle de l’édifice 1
réduction de l’émission de gaz à effet de serre pour satisfaire au protocole de Montréal 1
analyse et contrôle des résultats 1
promotion de l’emploi d’énergie propre 1
Matériaux et ressources 7-13
principal critère : collecte sélective des matériaux et déchets recyclables  
réutilisation du bâtiment 1-2
gestion des déchets de construction 1-2
réutilisation des ressources 1-2
contenu recyclé 1-2
emploi de matériaux locaux ou régionaux 1-2
emploi de matériaux rapidement renouvelables 1
emploi de bois certifié 1
Qualité des environnements intérieurs 8-15
premier critère : standard minimal de qualité interne de l’air  
deuxième critère : contrôle de la fumée de cigarette  
contrôle du CO² 1
ventilation plus efficace 1
plan de gestion de la construction pour assurer la qualité de l’air intérieur 1-2
emploi de matériaux à faible émission 1-4
contrôle des sources de pollution chimique intérieure 1
maniabilité des systèmes 1-2
confort thermique 1-2
éclairage naturel et vue 1-2

La somme des points obtenus dans chaque catégorie permet d’évaluer l’édifice, en lui attribuant une note qui va de 26 (minimum) à 69 points (maximum), et en définit le degré (de suffisant à médiocre).
Le système adopté pour les édifices est le suivant :

À qui sert le système LEED ?

Les architectes, les ingénieurs, les concepteurs, les agences immobilières, les entrepreneurs, les architectes d’intérieur, les paysagistes, les administrations publiques et les établissements scolaires peuvent utiliser le système Leed pour promouvoir les bonnes pratiques du projet durable, qui n’ont pas seulement un impact positif sur la santé de l’homme et de la planète mais contribuent également à réduire les coûts passifs qui retombent quotidiennement sur la collectivité
La certification volontaire offre en effet de nombreux avantages même pour ceux qui la mettent en pratique.
Elle permet sans aucun doute aux professionnels qui travaillent dans le cadre de la construction écologique de se faire connaître, en leur donnant la possibilité de s’intégrer dans le réseau du bâtiment durable qui franchit les frontières nationales.
C’est donc un moyen d’augmenter la compétitivité de chacun sur le marché.
Les médias parlent fréquemment, par exemple aux Etats-Unis, de projets qui se sont distingués en obtenant un certain nombre de points lors de l’évaluation Leed et qui deviennent ainsi des cas d’étude et de référence pour d’autres édifices.
Pour ce qui est des entreprises, la certification Leed est surtout une déclaration de transparence à l’égard de la clientèle.
La satisfaction du client, un des principaux objectifs des entreprises, est proportionnelle à la qualité des produits.

Ecrivez nous

Pour prendre contact avec Eiffelgres. et obtenir des informations en tout genre, remplissez le formulaire suivant et vous serez contacté le plus vite possible.
Introduisez une adresse électronique correcte et active.

Les champs avec un * sont obligatoires

Error ERREUR DANS LA COMPILATION DES CHAMPS

Logo Socio LEED

Définition de la durabilité

Le développement durable est celui qui satisfait les exigences des générations actuelles sans compromettre la possibilité de celles futures de satisfaire leurs besoins. (World Commission on Environment and Development, 1987, Report « Our Common Future »)

 

Télécharger